Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Imprimer Pin it!

    Cette minute de vérité

    vérité.JPG
    "... Cette minute de vérité que le parachutiste a volontairement vécue, ce trou dans le vide dans lequel le "GO" l'a précipité, cet immense miroir invisible qui lui a envoyé un portrait inconnu, débarassé de toutes les carapaces d'une vie calme et tranquille, ont fait naître dans son esprit la nécessité de ne plus marcher dans les sentiers battus, derriêre une humanité lente et égoïste, mais de se frayer un chemin nouveau dans l'existence aux côtés d'hommes qui partagent son goût du risque et son désir de construire."

    Para-Presse, 1958.

  • Imprimer Pin it!

    Cadre Noir et Képi Blanc - Paris 2010

    Les 5, 6, 8 et 9 mai 2010 se tiendront quatre représentations exceptionnelles du Cadre Noir de Saumur accompagné par la musique de la Légion Étrangère dans un décor prestigieux, la Cour d’honneur des Invalides.
    Le Général Dary, gouverneur militaire de Paris, invite « l’excellence française » de l’art équestre et de la musique militaire à investir ce lieu historique de la capitale.

  • Imprimer Pin it!

    Piraterie : Un bâtiment de l'US Navy attaqué

    Samedi, des pirates somaliens ont eu la mauvaise idée de tirer sur un navire de guerre américain. L'attaque, qui s'est produite dans le golfe d'Aden, visait le transport de chalands de débarquement USS Ashland (LSD 48). Un esquif s'est approché du bâtiment au petit matin, ses occupants ouvrant le feu à l'arme automatique et touchant le LSD 48. L'équipage a alors répliqué avec deux canons de 25mm, mettant le bateau des assaillants en feu. Les marins américains ont ensuite mis à l'eau une embarcation pour récupérer les naufragés, soit six hommes, qui ont été pris en charge par l'équipe médicale. Selon l'US Navy, l'attaque n'a fait que des dégâts légers sur l'USS Ashland, aucun membre d'équipage n'ayant été blessé.
    En mois de 15 jours, c'est la deuxième fois qu'un bâtiment américain est pris pour cible par des pirates. Le 31 mars, à la tombée de la nuit, la frégate USS Nicholas (FFG 47) avait également été attaquée. 5 pirates avaient alors été capturés. Le 5 avril, le destroyer lance-missiles USS McFaul (DDG 74), répondant à l'appel de détresse d'un navire marchand (le Rising Sun), avait quant à lui intercepté 10 pirates de plus.

    L'embarcation pirate après l'échange de tirs
    crédits : US NAVY

    Source: http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=112936

  • Imprimer Pin it!

    Festival du Livre Militaire 2010

    ns881271077362p.jpg

    « Tout homme qui écrit, et qui écrit bien, sert la France. » Charles de Gaulle

    Grande école du commandement, les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan dispensent un enseignement de haut niveau focalisé sur le métier militaire, dont le succès repose sur la recherche constante du meilleur équilibre entre éducation, réflexion et action, constituants essentiels pour la capacité opérationnelle de l'armée de Terre et de la Défense.  Les trois pôles d'excellence des écoles, Éthique et déontologie, Sécurité européenne et Action globale et forces terrestres, répondent à cette exigence et structurent, au sein du centre de recherche, les enseignements et les travaux des chercheurs, qui viennent sans cesse stimuler la réflexion par des publications de qualité et des colloques de portée internationale.

    L'actualité de la pensée de Défense irrigue ainsi la formation des élèves officiers qui murissent progressivement leur propre réflexion et la confrontent aux témoignages et à l'analyse de ceux qui, engagés aujourd'hui au coeur de la violence, ont eu le courage de s'exprimer.  A ce bouillonnement intellectuel, il manquait un évènement permettant d'associer les futurs officiers, les écrivains du domaine militaire et la société civile. C'est chose faite avec la création du festival international du livre militaire dont la première édition se tiendra le samedi 24 juillet 2010 à Coëtquidan, lors des festivités du Triomphe courues par des milliers de visiteurs.

    Ce moment de rencontre et d'échanges sera l'occasion de faire connaître au grand public les livres du domaine militaire et de la sécurité, quelle qu'en soit la nature : histoire militaire, doctrine, traités de géopolitique ou de stratégie, témoignages ou romans, biographies de légendes mais aussi d'hommes et de femmes qui ont accompli leur devoir dans la simplicité d'un héroïsme trop souvent méconnu.  Auteurs jeunes ou anciens du monde de la sécurité et de la Défense, vous aspirez à élargir votre lectorat ? Vous souhaitez rencontrer vos lecteurs dans un cadre prestigieux ? Vous voulez dialoguer avec ceux qui commanderont les engagements de demain ? Le FILM est pour vous une opportunité !

     

  • Imprimer Pin it!

    Un légionnaire tué en Afghanistan

    jdv1270926536t.jpg

    C'est avec tristesse que nous apprenons la mort du légionnaire de 1re classe Robert HUTNIK du 2e REP en Afghanistan, suite aux blessures reçues lors d'un accrochage avec les insurgés dans la région de Tagab.  Agé de 23 ans et de nationalité slovaque, le légionnaire de 1ère classe Robert HUTNIK avait rejoint les rangs de la Légion étrangère en mai 2007, y souscrivant un premier contrat de cinq ans. Dès sa formation initiale, durant quatre mois au 4e régiment étranger (4e RE - Castelnaudary), il avait montré de belles qualités de soldat qui lui avaient permis de rejoindre les rangs du 2e régiment étranger de parachutistes (2e REP – Calvi) en octobre 2007. Dynamique, solide et rustique, il servait au sein de la 3e compagnie.

    En mission en Afghanistan depuis janvier 2010 dans le cadre de l'opération « PAMIR », le 1ère classe HUTNIK était pilote VAB (véhicule de l'avant blindé) dans la Task Force ALTOR. Ce 8 avril 2010, son unité est en mission de soutien au profit d'unités afghanes qui contrôlent la zone à proximité d'un nouveau poste de combat dans la vallée de Tagab. C'est au cours de cette mission, alors que son unité est prise à partie par des insurgés, que le 1ère classe HUTNIK est gravement blessé. Pris en charge par les équipes médicales, il est évacué par hélicoptère français vers l'hôpital militaire de Kaboul où il décède des suites de ses blessures.

    Célibataire, c'était la deuxième mission extérieure à laquelle participait le légionnaire de 1ère classe Robert HUTNIK. D'octobre 2008 à janvier 2009, il avait effectué une première mission de courte durée au Gabon.