Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imprimer Pin it!

Fier que la chaise à mon nom reste vide au défilé de bottes des Champs Elysées #14Juillet

 

Fier que la chaise à mon nom reste vide au défilé de bottes des Champs Elysées

 

Ce matin, alors que commençait le défilé du 14 juillet, Xavier Cantat, conseiller municipal EELV à Villeneuve-Saint-Georges, a publié le tweet ci-dessus.

Cette année, le défilé honorait les troupes qui ont agi récemment pour préserver la sécurité et la liberté du pays (régiments ayant participé aux opérations extérieures, pompiers, policiers…) ainsi que des troupes étrangères invitées et un détachement de l’ONU, notamment après la guerre du Mali. Or ce sont une sécurité et une liberté qui permettent précisément, entre bien d’autres choses, à quelqu’un comme Monsieur Cantat de pouvoir s’exprimer tranquillement sur Twitter, de dire ce qu’il pense comme il le souhaite. Une sécurité et une liberté qui trop souvent coûtent la vie à ceux qui s’engagent pour les défendre : au Mali seulement, les lieutenant Damien Boiteux, sergent-chef Haroold Vermozeel, caporal Cédric Charenton, brigadier-chef Wilfried Pingaud et caporal Alexandre Van Dooren.

La célèbre phrase de George Orwell revient ici, hélas, une fois de plus à l’esprit : « Si le mouvement attirait en masse des hommes dotés de meilleurs cerveaux et d’un sens plus élaboré de la décence ordinaire, les personnages douteux (…) cesseraient d’y tenir le haut du pavé. » 

Commentaires

  • Cette sortie médiatique a ulcéré l’opposition, qui a profité des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, mardi, pour interpeller la ministre du Logement sur cette affaire.

    Dans l’hémicycle, Philippe Meunier, élu UMP du Rhône, a fustigé la décision du gouvernement d’inviter "à la tribune officielle" Xavier Cantat, militant écologiste et compagnon de la ministre du Logement. Le gouvernement doit inviter des "personnalités qui ont la décence de respecter l'engagement de nos hommes, notamment au Mali", a souligné le député, membre de la Droite populaire (aile droite de l'UMP).

    Très émue par cette sortie du parlementaire, Cécile Duflot a eu du mal à retenir ses larmes,

  • Ils nous les feront toutes : par haine des Blancs et des Catho :

    Bertrand Delanoë maire de Paris dans les salons de l’Hôtel-de-Ville -

    Cette année encore, les Parisiennes et les Parisiens vont être appelés à dépenser plus de cent mille euros pour financer la soirée que vous organisez le 17 juillet dans les salons de l’hôtel de ville à l’occasion du Ramadan.

    Ne soyez pas hypocrite, s’il vous plaît, il s’agit bien pour la Mairie de Paris de favoriser une fête religieuse particulière. Vous voulez favoriser l’islam avec l’argent des contribuables parisiens alors qu’à plusieurs reprises, depuis vous êtes maire, vous avez spécialement désavantagé la religion catholique.

    Le PS organise depuis déjà de nombreuses années et en toute connaissance de cause la montée du communautarisme dans notre pays, aggravant sciemment et pour de mesquines visées électoralistes l’état du tissu social français. Mais voir un maire de Paris, au su et vu de tout le monde, oser organiser une « soirée à l’occasion du Ramadan » dans les salons de l’Hôtel de Ville relève de la pure indécence et a de quoi laisser songeur. (…)

  • Ils nous les feront toutes : par haine des Blancs et des Catho :

    Bertrand Delanoë maire de Paris dans les salons de l’Hôtel-de-Ville -

    Cette année encore, les Parisiennes et les Parisiens vont être appelés à dépenser plus de cent mille euros pour financer la soirée que vous organisez le 17 juillet dans les salons de l’hôtel de ville à l’occasion du Ramadan.

    Ne soyez pas hypocrite, s’il vous plaît, il s’agit bien pour la Mairie de Paris de favoriser une fête religieuse particulière. Vous voulez favoriser l’islam avec l’argent des contribuables parisiens alors qu’à plusieurs reprises, depuis vous êtes maire, vous avez spécialement désavantagé la religion catholique.

    Le PS organise depuis déjà de nombreuses années et en toute connaissance de cause la montée du communautarisme dans notre pays, aggravant sciemment et pour de mesquines visées électoralistes l’état du tissu social français. Mais voir un maire de Paris, au su et vu de tout le monde, oser organiser une « soirée à l’occasion du Ramadan » dans les salons de l’Hôtel de Ville relève de la pure indécence et a de quoi laisser songeur. (…)

  • Merci pour cette phrase « Si le mouvement attirait en masse des hommes dotés de meilleurs cerveaux et d’un sens plus élaboré de la décence ordinaire, les personnages douteux (…) cesseraient d’y tenir le haut du pavé. » je ne connaissais pas du tout ce George Orwell ( oui je suis inculte) mais elle la phrase est assez explicite.

Les commentaires sont fermés.