Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imprimer Pin it!

La mort de Jean-Pierre Mallet, Compagnon de la Libération

Il était le père de Jean-Claude Mallet, conseiller spécial du ministre de la défense

Publié le vendredi 27 septembre à 11h18 par J.D. Merchet sur son blog  de l’Opinion.

On apprend la disparition de Jean-Pierre Mallet, Compagnon de la Libération, à l'âge de 93 ans. Après son décès, il ne reste plus que 20 Compagnons vivants sur les 1036 qu'a compté l'Ordre de la Libération.

Issu de la haute société protestante, Jean-Pierre Mallet rejoint l'Angleterre dès juin 1940 et s'engage aussitôt dans les Forces françaises libres. Après sa formation militaire, il est affecté à la 13ème Demi-Brigade de Légion Etrangère et participe avec elle, à partir d'avril 1942 aux combats en Egypte et en Libye (Gambut, El Alamein et Tobrouk) avant de prendre part à la campagne de Tunisie, où il reçoit une citation.

En mai 1944, il débarque en Italie et participe à la prise de Rome, aux combats de Tivoli et du lac Bolsena. Le 16 juin, il enlève , à la tête de sa section, le Pic Terminone . Quelques jours plus tard, il prend part aux opérations de Radicofani où il est grièvement blessé par des éclats d'obus.

Après une longue convalescence, il est promu au grade de lieutenant et rentre en France en juillet 1945. Il reprend des études de chimie puis se dirige vers la banque, où il effectuera sa carrière, notamment comme gérant-associé de la Banque Mallet Frères et Cie.

Fait exceptionnel, Jean-Pierre Mallet était le frère d'un autre compagnon de la Libération, Horace Mallet, tué dans les combats de Bir Hakeim. Les deux frères étaient les enfants du colonel Richard Mallet, qui s'était illustré durant la Grande Guerre et qui était parti pour Londres avec son fils Jean-Pierre.

Jean-Pierre était le père de Jean-Claude Mallet, personnalité bien connu dans le monde de la défense. Aujourd'hui conseiller spécial du ministre de la défense, ce conseille d'Etat a été directeur des affaires stratégiques, secrétaire général de la défense nationale et rédacteur du Livre blanc de 2008.

Les commentaires sont fermés.