Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imprimer Pin it!

Elle nous a toujours sauvés !

 

cache_2467277412.jpg

01047_foch_par_j.f_bouchor_02.jpg

Le Maréchal Foch est né à Tarbes, près de Lourdes. Dans son enfance, il a connu la petite Bernadette... il a joué avec elle dans le jardin de sa marraine. A 20 ans, il se consacre à Marie. 1914 : la Grande Guerre. Foch invoque chaque jour la Sainte Vierge et avant chaque bataille. Par-dessus tout, il croyait à l’efficacité de la prière.

Dans les dernières semaines de la guerre, il assiste tous les matins à la messe, puis va réciter son chapelet avant de se mettre au travail. « C’est de ma mère que je tiens ma croyance en Notre Dame. J’ai dit mon chapelet tous les jours de ma vie. Même aux jours de grande bataille ? J’en avais encore plus besoin ! Maintes fois je me suis vu pris. Alors je m’accrochais à Elle comme un enfant de 2 ans s’accroche à sa mère. Je lui demandais l’inspiration. Elle nous a toujours sauvés. »

Ses victoires, c’est toujours à l’Immaculée qu’il les attribue. La gloire, les honneurs qu’il reçoit comme vainqueur, il “renvoie” tout à sa bonne Mère du Ciel.

Les commentaires sont fermés.