Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imprimer Pin it!

Salut, moi c’est brushing

 

15102008_10209494490371752_716768318_o


Salut, moi c’est brushing, aurait dit Coluche, autrement dit Emmanuel. Il y va le p’tit protégé propre sur lui de Moi-président et il va mettre bien le bazar avant la primaire de droite et celle de gauche, s’il y en a une. Et Manuel qui s’y voyait aussi. Ils gesticulent tous avec le même argument : votez pour moi, sinon vous aurez Marine. L’électorat risque fort de se balkaniser, de s’émietter, au premier tour des choses sérieuses et chacun en fera porter la responsabilité aux autres. L’ennui, avec ce quinquennat pour rien, comme écrirait Zemmour avec la clairvoyance qu’on lui connaît, c’est que tout le monde, ou presque, se pense capable de faire aussi bien, enfin, moins mal. Heureusement, notre valeureux président est toujours là et il appelle au rassemblement du haut de ses 4 %… mais tout le monde appelle au rassemblement. Avec tous ces micro-candidats, les deux élus du second tour de la présidentielle, ceux déjà assis sur un beau matelas de voix, apparaissent de plus en plus clairement : Marine et Jean-Luc. Ça tombe bien ils ont le même programme, avec la préférence nationale pour l’une. A la commission européenne, on s’en fout et on attend la fin de la représentation chez les clowns. Quel que soit le président, il aura droit, comme Donald, à sa feuille de route libérale-mondialisée-islamophile. Circulez y a rien à voir.

Source: http://lecolonel.net/la-minute-cynique-de-pierre-duriot-19/

Lire aussi: http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/14/jean-luc-melenchon-accuse-emmanuel-macron-avoir-programme-inspire-marine-le-pen/

Les commentaires sont fermés.