Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bigeard - Page 2

  • Imprimer Pin it!

    Mort du général Marcel Bigeard

    article_Bigeard.JPG

    Le colonel Bigeard (à droite) pendant la guerre d'Algérie, en avril 1956 DALMAS / SIPA

    Le général Marcel Bigeard s'est éteint ce matin, à son domicile de Toul, vient d'annoncer son épouse. Il avait 94 ans.

    L'ancien combattant, grande figure de la Seconde Guerre mondiale et des conflits d'Indochine et d'Algérie (son nom reste lié à la bataille de Dien Bien Phu : parachuté avec son bataillon de parachutistes coloniaux sur le camp retranché encerclé par le Vietminh, Bigeard avait participé aux combats jusqu’à la chute le 7 mai 1954), avait déjà été soigné plusieurs jours en mars et en mai au centre hospitalier universitaire de Nancy.


    Né le 14 février 1916 à Toul (Meurthe-et-Moselle), il fut d'abord employé de banque à la Société générale avant de combattre dans l'armée lors de la défaite de juin 1940. Blessé puis fait prisonnier, il s'était évadé avant de rejoindre les Forces françaises libres en Afrique.

    Il est surtout connu pour son action lors de la bataille d'Alger en 1957, lorsque les parachutistes qu'il commandait avaient repris le contrôle de la ville aux indépendantistes.

    Il fut dans les années 1970 secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Défense dans le gouvernement Chirac, sous Valéry Giscard d'Estaing, puis député de la Meurthe-et-Moselle.

    Les anciens de la Très Bahutée Corniche Hoche rendent un dernier hommage au combattant fidèle, à l'homme intègre et au grand soldat que fut Bigeard.

    Il fut un guide et un exemple pour notre jeunesse. Alors que d'autres se vautraient dans les combines et les compromissions, Bigeard a su garder sa noblesse et les mains propres.

     

    Claude Guillemain

    rgh1277048113f.gif